La moto super électrique de Kymco : le SuperNEX

C’est durant le salon de la moto l’Eicma 2018, lors du 7 au 12 novembre à Milan, qu’on a annoncé le lancement de SuperNEX (Concept Kymco SuperNEX). Cette moto conjugue à la fois le supersport avec l’électrique. Ce petit bijou a été acclamé par le public, en effet, il suit la tendance électrique du moment sans se résigner sur sa qualité de moto sportif. Parmi les motos électriques que nous connaissons, celle-ci apporte une véritable révolution. Découvrez pourquoi dans cet article !

Les particularités de SuperNEX

Particulièrement, cette moto peut atteindre jusqu’à 250 km/h en 11 secondes seulement : quel exploit ! Quand on accuse souvent les motos électriques de ne pas combler les vrais motards, Kymco a choisi de mettre en place un système spécial qui imite et amplifie les bruits de motos : l’active acoustic motor. Il s’agit entre autres de générateurs acoustiques à multifréquences reproduisant les bruits d’un moteurs thermiques. Ce son est d’ailleurs réglable selon les envis du conducteur. Le fabricant taïwanais qui s’est spécialisé dans les scooteurs s’est lancé un pari considérable en lançant la fabrication de SuperNEX. Il propose de séduire les plus grands des motards à se reconvertir dans l’électrique. Au démarrage, il passe à 100 km en seulement 2,9 secondes. Pour arriver à ce résultat, les constructeurs ont inclut le logiciel d’assistance FEP ou Full engagement performance. Il permet aux roues de bien garder leur allure même lors de grande accélération : pas de glissement, empêche de faire une roue arrière involontaire. De plus, cette moto possède quatre modes de conduite qui sont : le mode équilibré, le mode affirmé, le mode audacieux et le mode extrême.

Accélération illimitée : pour plus de sensation

Ce qu’on recherche généralement dans la conduite d’une moto, c’est cette capacité à accélérer sans être limité. Les motos électriques n’ont généralement qu’une vitesse qui lui empêche d’atteindre l’accélération maximale. C’est pourtant la vitesse vraiment élevée qui séduit le plus les utilisateurs de moto supersport. Différemment des autres motos électrique, SuperNEx assure également cette fonctionnalité. La transmission à 6 vitesses qu’elle possède lui permet d’utiliser au mieux sa puissance, il possède d’ailleurs un vrai levier embrayage et un sélecteur de vitesses. Le constructeur a voulu offrir les mêmes expériences sur cette moto électrique comme sur une moto classique Les vitesses jouent sur l’amélioration de l’efficacité et la réactivité mais également sur l’accélération et la vitesse maximale. Le FEP permet d’aider les conducteurs à maitriser leur véhicule en toute confiance. C’est une aide à la gestion de performance.  On n’a pas encore eu une date précise de production ni même de tarif. Le constructeur s’est servi sûrement de ce salon pour connaitre les besoins de la clientèle : si la moto en question plait ou pas. Selon Allen Ko : « Avec SuperNEX, Kymco marque le commencement d’une nouvelle ère pour les motos supersport. Nous croyons que l’électrique ouvre une nouvelle ère aux opportunités infinies afin de séduire les pilotes les plus exigeants à travers le monde. »