Vol de voiture sans effraction : l’assureur indemnise-t-il ?

Le mouse Jacking ou vol à la souris est une des stratégies les plus usitées par les dérobeurs de véhicules en territoire français. Ces voleurs procèdent par le piratage de la voiture pour la voler, et ce, sans qu’aucune infraction ne puisse être constatée. La question est de savoir si, dans ces cas là où il n’y a pas de marque d’infraction, votre assurance peut vous allouer des indemnités conséquentes ? Comment réagir en cas de vol sans infraction ?

car jacking
car jacking

Le vol à la souris : de quoi s’agit-il ?

Le vol à la souris (mouse-jacking) est un procédé de vol par lequel des criminels hackent le système de sécurité d’une voiture en se servant d’un brouilleur d’ondes et d’un laptop. Ce procédé donne la possibilité d’entrer dans votre voiture sans qu’il y ait la moindre trace d’infraction, mais également de pouvoir la mettre en marche en un rien de temps. Ce procédé est généralement mis en œuvre sur les nouveaux types de véhicules high-tech avec GPS et système automatisé à l’instar de l’audi q3

Comment se prémunir des cas de vol à la souris ?

Pour éviter que ce genre de cas ne vous arrive, une des solutions les plus efficaces reste et demeure la canne antivol bloque-volant. Vous pouvez aussi installer un antivol frein à main et même le sabot de Denver qui cale les roues de votre voiture. De cette façon, même si votre ravisseur réussit à démarrer la voiture, il ne pourra pas le faire avancer et encore moins la conduire. Ces alternatives ne sont en plus pas cher ; avec 20 ou 30€, vous pouvez par exemple vous procurer une canne antivol sur le site de canne antivol.com. En plus, le fait qu’elles ne soient pas dissimulées, conduit à décourager les voleurs.

Comment procéder en cas de vol ?

La véritable chose à faire est de porter immédiatement plainte. Le mieux serait que vous le fassiez, dans un délai de 24h, après que vous ayez constaté le vol de votre voiture. Puis, rendez-vous auprès de votre service d’assurance auto pour faire de même en y déposant votre attestation de dépôt de plainte.

Pas d’effraction, pas d’indemnisation par l’assureur ?

Si une période de trente jours s’écoule à la suite du vol de votre voiture sans que celle-ci ne soit revue, elle est considérée comme perdue de manière définitive.

Si vous en êtes réellement le propriétaire, vous n’avez pas d’inquiétude à vous faire, votre voiture pourra vous être remboursée intégralement et proportionnellement au montant qu’elle coûte sur le marché.

Par contre, si votre voiture dérobée est finalement retrouvée en moins d’un mois après votre déclaration, vous devez prouver à votre service d’assurance que l’on a effectivement essayé de la voler. Dans le cas contraire, vous ne serez pas remboursé. Cela n’est alors pas aisé à prouver en cas de Mouse jacking, qui ne laisse quasiment pas de trace d’infraction. Comment se faire alors indemniser en cas de vol sans infraction ?

En réalité, la majorité des assureurs vous refuseront cette indemnisation. Mais vous pouvez faire appel à un autre expert en assurances ou encore présenter à votre assureur des jurisprudences portant sur ces types de cas. Cela pourrait lui faire changer d’avis. S’il persiste, munissez-vous d’un avocat spécialisé dans le domaine de l’automobile.