Histoire : retour sur l’invention de l’automobile

L’invention de l’automobile ne date pas du siècle dernier. En effet, l’homme a déjà songé à remplacer les chevaux par une machine autonome depuis l’époque de Leonard de Vinci. Toutefois, c’est surtout au début de la révolution industrielle et plus précisément en 1769 que le premier prototype de voiture a vu le jour.  

Les débuts de voitures à vapeur et ses aléas

Bien avant le développement des moteurs à explosion, les automobiles étaient principalement propulsés par un moteur à vapeur. Parmi le tout premier modèle, il y a le fardier à vapeur qui est le fruit de l’invention de l’ingénieur militaire français Joseph Cugnot en 1769. Ne disposant ni de direction, ni de système de freinage, ce chariot à vapeur pouvait avoir une vitesse de 4km/h ainsi qu’une autonomie de 15 minutes. Essentiellement utiliser dans le domaine militaire, le fardier à vapeur servait à tracter des canons. Jugé peu trop pratique, il n’a pas vraiment connu le succès escompté.

Pour le transport de passager, il faut attendre jusqu’ en 1801. A cet époque, l’inventeur Richard Trevithick a développé pour la première fois la voiture à vapeur qui pouvait transporter des voyageurs (jusqu’à 9 personnes). Dénommé le London Steam Carriage, il avait la capacité de parcourir jusqu’à 16 km. Face à des problèmes au niveau des suspensions et de la direction, le développement de cette invention a été très vite mis à l’abondant.

 L’avènement des moteurs à explosion

C’est depuis 1673, que les inventeurs cherchaient à développer l’utilisation d’un moteur à explosion. Par contre c’est en 1883 qu’on a concrètement su maitriser cette technologie. Et c’est à partir de cette époque que les premiers constructeurs automobiles tels Panhard & Levassor et Armand Peugeot ont vu le jour.

En 1903, la France assurait près de la moitié de la production mondiale dans l’industrie de l’automobile (48.77%). Derrière elle, il a eu ensuite les Etats Unis, la Grande Bretagne, la Belgique et l’Italie.

L’histoire incroyable de la voiture électrique

La plupart des gens pensent que la conception des voitures électriques daterait des années 90 surtout avec la mise au point de la lithium-ion. Mais ce n’est pas du tout vrai. En effet, le premier prototype de voiture électrique réellement fonctionnel daterait de 1899. Conçu par Ferdinand Porsche, la voiture était équipée de batterie d’accumulateur au plomb qui pesait plus de 100 kg. Toutefois, la complexité du chargement de la batterie et l’explosion du marché des voitures à combustion n’ont pas laissé la chance à ce concept de se développer à cette époque.