Voiture futuriste : à quoi faut il s’attendre ?

Actuellement, il n’est plus difficile d’imaginer à quoi ressemblerait la voiture du futur.  En effet, les constructeurs automobiles tels Tesla, Volkswagen, Mercedes… ont déjà tous mis au point leurs prototypes de voitures futuristes. Outre la motorisation, la voiture de demain se reposera également beaucoup sur l’intelligence artificielle et la connectivité et c’est justement pour cette raison que des firmes comme Google sont aussi actuellement dans la course.

Un véhicule entièrement autonome

Suite à divers essais, la Chrysler Pacifica, la Toyota P4 et la voiture sans conducteur de Google sont déjà au point. Composés de différents capteurs, ils sont capables d’effectuer un trajet sans courir le risque de se mettre en collision avec un obstacle ou un autre véhicule.  La seule chose qui reste c’est la définition de la législation sur les voitures autonomes. Et selon les prévisions, ils pourront commencer à intégrer la circulation à partir de 2022.

Des systèmes d’aide à la conduite ultra perfectionnés

Les systèmes d’aide à la conduite du futur ne se reposeront plus seulement sur l’ASR, l’ESP et l’ABS. En effet les voitures du futur seront dotées d’un dispositif plus élaboré. Outre le park assist, l’avertisseur de proximité et le régulateur de vitesse, le véhicule pourrait s’équiper d’une technologie qui pourrait assister le conducteur à négocier un virage ou se mettre en mode pilote automatique lorsque ce dernier serait fatigué.  

Les voitures électriques auront plus de 500 km d’autonomie

L’autonomie d’une voiture électrique est en moyenne dans les 200 à 300 km. Mais dans les années avenir, elle pourrait facilement dépasser les 500 km. D’ailleurs des prototypes comme la Tesla Model X et la Lucid Air propose déjà cette prouesse. A part cela, le temps de charge tendra également à diminuer afin que la voiture puisse gagner en productivité.

Un assistant vocal plus intelligent

Siri et Google Assistant font déjà bien leur travail. Mais dans une voiture futuriste, l’assistant vocal serait bien plus réactif. Et mise à part exécuter un ordre, l’intelligence artificielle embarquée dans le véhicule pourrait agir de lui-même pour configurer la climatisation ou ajuster le siège du conducteur et ceux des passagers. Et pour ce qui concerne les connectiques, outre la 5G, le mirrorlink, le bluetooth a2dp et le wifi, on peut espérer l’avènement d’autres fonctions bien plus intuitives.

Des véhicules volants et des voitures amphibies

Tout comme les voitures autonomes, les voitures drones existent déjà également. Et en plus du transport de voyageur, ce concept va également aussi révolutionner et le transport des marchandises. Aussi, pour assurer une meilleure fluidité du trafic, il y a de forte chance que d’ici une dizaine d’années, on aurait également droit à des voitures amphibies capables de traverser la manche en un quart d’heure.