Acheter un véhicule d’occasion : quels conseils ?

Les voitures neuves se déprécient très rapidement, avec notamment une perte de valeur estimée en moyenne entre 20 et 25%. L’acquisition d’une auto neuve est donc loin d’être un investissement malin. Voilà pourquoi de plus en plus de personnes accordent la priorité à l’achat d’une voiture d’occasion. Ceci étant, pour ne pas avoir à regretter son achat, il faut évidemment s’assurer de choisir le bon véhicule. Les annonces de vente de voitures deuxième main pullulent sur le marché, notamment sur internet. Pour céder des véhicules en très mauvais état à prix d’or, certains vendeurs véreux n’hésitent pas à maquiller ses défauts. Une belle carrosserie et un habitacle rénové ne suffisent pas à faire une bonne voiture d’occasion. Voici des conseils qui vous seront indispensables pour acheter un véhicule d’occasion de qualité.

Bien choisir le modèle de la voiture selon son budget

Les voitures déjà utilisées se retrouvent en grand nombre sur le florissant marché de l’occasion. Selon le portail Statista, le nombre de voitures d’occasion immatriculées par des particuliers chaque année en France depuis 2004 est au-dessus de 5 millions. Un pic a d’ailleurs été noté en 2019, avec 5,7 millions de véhicules d’occasion immatriculés. Pour faire votre choix parmi l’impressionnant lot de voitures d’occasion, définissez un budget puis recherchez les modèles que vous pouvez acheter en fonction dudit budget.

De manière générale, les véhicules d’occasion rares sont moins coûteux que ceux les plus populaires, mais leur entretien et leur réparation s’avèrent souvent difficiles. Il est donc recommandé d’opter pour un modèle assez répandu. Ainsi, vous n’aurez pas de mal à trouver des pièces détachées pour la réparation. Nous vous conseillons en outre de choisir un modèle dont l’entretien est à jour. Un tel réflexe vous mettra à l’abri des grosses dépenses que peuvent engendrer des opérations d’entretien.

Faire appel à un vendeur fiable

Après avoir déterminé le budget pour l’achat d’une voiture d’occasion et choisi le modèle idéal, vous devez trouver le bon vendeur. La plupart des transactions se font entre particuliers. L’avantage d’acheter votre véhicule chez un particulier est que vous pouvez l’avoir à un très bon prix. Mais notez que l’achat chez un particulier présente quelques risques. Vous ne bénéficierez pas vraiment de garanties et serez donc limité quand il s’agira de faire des recours si vous découvrez des vices cachés par exemple.

L’achat d’une voiture chez un particulier est donc intéressant pour les personnes qui connaissent bien la mécanique. Si ce n’est pas votre cas, tournez-vous simplement vers un vendeur professionnel. Ainsi, vous pourrez faire votre choix parmi des engins bénéficiant des labels de qualité occasion délivrés par les fabricants automobiles. Entre autres labels, on peut citer par exemple Millétoile Mercedes, Renault Garantie Or, Volkswagen Das WeltAuto, etc. Ce sont des labels qui témoignent d’une révision complète accompagnée d’essais et de contrôles, et qui permettent souvent aux vendeurs de proposer une garantie commerciale de 6 à 36 mois.

Connaître l’historique du véhicule

Une fois que vous aurez trouvé le modèle de voiture que vous voulez chez un vendeur fiable, vous devez vous renseigner sur l’historique de l’engin. En ce sens, vous pouvez demander le rapport de l’historique du véhicule sur des plateformes en ligne comme Historique-Vehicule.net, un site agréé par l’État spécialisé dans la délivrance de certificats de non-gage. Vous n’aurez qu’à fournir le numéro d’immatriculation de la voiture pour recevoir par mail un rapport qui vous livre des détails importants sur son parcours. De même, pour connaître l’historique du véhicule, vous pouvez demander tout simplement au vendeur certains documents tels que la facture d’achat initiale.

voiture occasion

La facture d’achat initiale vous permettra de connaître avec précision le modèle et ses équipements de base, afin d’éviter une surcote. S’il s’agit d’une voiture qui a plus de 4 ans, le vendeur doit vous montrer le procès-verbal du contrôle datant de moins de 6 mois. Les défauts que révélerait le procès-verbal devront être corrigés par le propriétaire avant la vente de l’automobile. Par ailleurs, certains vendeurs truquent les compteurs de leur véhicule. Le procès-verbal permet alors de connaître le kilométrage réel de la voiture.

Inspecter la voiture

L’historique d’une voiture fournit des informations sur son passé. Mais qu’en est-il de l’état de l’automobile à présent ? Pour le savoir, vous devez passer au contrôle. Assurez-vous que l’éclairage, la ventilation, les lève-vitres et autres accessoires électriques sont encore fonctionnels. Allumez la climatisation si la voiture en possède pour voir si elle fonctionne. Si l’air que dégage le système est désagréable, sachez que vous aurez à faire des dépenses non négligeables pour la réparation du système.

L’inspection de la voiture d’occasion que voulez acheter doit être complète. Évaluez donc aussi la qualité des sièges en soulevant les housses. S’il y a par exemple des traces d’humidité sous la moquette, cela signifie que l’automobile a un problème d’étanchéité. Les pneus doivent être également contrôlés. Si leur usure n’est pas régulière, vous devrez les faire passer en géométrie pour le réglage des trains roulants.

Essayer le véhicule sur différentes routes

L’inspection de la voiture d’occasion que vous désirez acheter n’est que la partie théorique du contrôle. Par la suite, vous devez passer au contrôle pratique en conduisant le véhicule. Essayez-la sur tous les types de routes. Ainsi, vous apprécierez ses réactions quand vous accélérez, ralentissez et freinez. Il vous faudra écouter le moteur. Si ce dernier émet des bruits anormaux, vous devez alerter le vendeur.

Au cours de l’essai, faites attention à l’embrayage, qui ne doit être ni trop souple, ni trop dur. De même, assurez-vous que la boîte de vitesses ne produit pas de craquements. Vous devez pouvoir passer en toute aisance les rapports. Lorsque vous accélérez, jetez un coup d’œil dans le rétroviseur pour voir si le pot d’échappement éjecte trop de fumée. Essayez aussi la marche arrière. Ouvrez le capot à la fin de l’examen pour vérifier s’il y a des fuites, une odeur de brûlé, etc.

achat voiture occasion

Vérifier l’identité du vendeur et les documents de la voiture

Après avoir essayé la voiture d’occasion, avant de payer le vendeur, demandez à voir sa pièce d’identité et les papiers de l’auto. Vérifiez notamment le VIN (Vehicle Identification Number) ou numéro de châssis. Ce numéro se trouve sur le certificat d’immatriculation de la voiture. Il est conforme au numéro de série unique gravé sur le moteur ou sur le côté de la porte du passager.

La vérification du VIN vous permettra d’être sûr que le véhicule est bel et bien celui décrit sur la carte grise. Au moment de l’achat, le vendeur doit obligatoirement vous remettre :

  • les documents nécessaires à l’immatriculation (certificats d’immatriculation, de non-opposition, de déclaration de cession, de gage ou de non-gage) ;
  • la facture du véhicule ;
  • le procès-verbal du contrôle technique datant de 6 mois au plus.

Pour finir, veillez à sécuriser la transaction en évitant absolument le paiement en liquide, sinon vous n’aurez aucune preuve matérielle valable. Le virement bancaire et le chèque sont de bons modes de paiement. Il existe également des plateformes qui permettent de sécuriser les transactions automobiles.