Permis en conduite accompagnée : les formalités et le prix

La conduite accompagnée est une pratique qui ouvre à de nombreux avantages. En effet, outre payer une assurance auto moins chère, contrairement à un parcours classique, vous pouvez également avoir deux fois plus de chance de décrocher le permis en un seul examen.

Quelles sont les avantages de la conduite accompagnée ?

Payer ses primes d’assurance beaucoup moins chères

Les primes d’assurance d’un jeune conducteur sont souvent exorbitantes car ils sont des sujets à risque. Et pour payer des frais moins chers, la conduite accompagnée reste la meilleure des alternatives.

Avoir la possibilité de conduire même en cas d’handicap

Lorsqu’une personne est en état de mobilité réduite, elle pourrait ne pas avoir la faculté de conduire seule. Et afin remédier à ce problème, elle pourrait recourir à une conduite accompagnée.

Réduire sa période probatoire

Lors de la délivrance du permis de conduire, le conducteur est soumis à une période probatoire de 3 ans. Et pour ceux qui optent pour une conduite accompagnée, cette période est raccourcie d’un an.

Quelles sont les formalités pour décrocher un permis en conduite accompagnée ?

Toute personne physiquement apte pour conduire une voiture pourrait entreprendre un programme de formation en conduite accompagnée. Par contre, avant d’adhérer à la formation, le concerné doit subir une évaluation et suivre diverses formations sur la sécurité routière. Au terme de cette étape, il pourrait ensuite recevoir l’Attestation de Fin de Formation Initiale. Ensuite, avant de passer l’examen du permis l’apprenti devrait parcourir plus de 3000 km sur des routes variées (autoroute, route nationale, centre ville…). 

Les règlements à respecter lors d’un AAC

Avoir sur sa voiture un logo conduite accompagnée

Tout au long de la formation, le conducteur doit avoir sur la lunette arrière de sa voiture le logo conduite accompagnée sous peine de verser une amende. A part cela, il faut également que son véhicule réponde aux normes de sécurité relatives à ce programme.

Respecter certaines limitations de vitesse

Quelles que soient les circonstances, pendant une conduite accompagnée, il faut que le conducteur ne dépasse pas les 50km/h en ville et les 110km sur l’autoroute. 

Remplir correctement le livret AAC

Afin de pouvoir passer le permis, il ne faut pas également de toujours bien remplir son livret AAC qui est délivré avec l’AFFI.

Conduite accompagnée : combien ça coûte et comment ça se passe l’examen ?

D’après une moyenne nationale, le prix total d’une formation en conduite accompagnée est de 1 150 euros. Et pour ce qui concerne l’examen, l’apprenti pourrait le faire s’il a pu parcourir 3 000 km et être âgé de plus de 17 ans et demi.