Définir ses besoins avant de construire son garage

La construction d’un garage vous permet de mettre vos véhicules à l’abri, dans un espace clos où vous pourriez le bricoler et le protéger des coups de vent, de la pluie et des différents types de souillures. Que prévoir pour la création de son garage ? Cet article répondra à votre question. Une fois que vous avez défini le type de garage qui vous convient, vous pouvez faire appel à une entreprise de construction. Veillez à ce que cette entreprise ait respecté toutes les formalités pour sa constitution dont la possession d’un Kbis.

Définir ses besoins avant de construire son garage

La première étape à laquelle vous devriez songer pour construire votre garage est de bien définir vos besoins. Une fois construit, allez-vous l’utiliser pour garer un, deux ou plusieurs véhicules ? À quelle hauteur estimez-vous le fabriquer ? Sera-t-il aussi prévu pour être un espace de rangement ? Envisageriez-vous d’y vivre dans un avenir proche ou lointain ? Voudriez-vous y installer des prises électriques, un système de chauffage, un système de ventilation ou un lavabo ? En répondant de façon précise à ces questions, vous pourriez bien définir les caractéristiques de votre projet : sa forme, sa hauteur, son type de verrou, l’espace nécessaire, les coûts supplémentaires…

Les démarches à suivre pour construire un garage

Si vous n’avez pas prévu de construire un garage dès la conception de votre maison, vous devriez suivre quelques démarches administratives en fonction de l’ampleur de votre projet. Pour construire un garage inférieur à 20 m², vous n’avez pas besoin d’enclencher des démarches auprès de la mairie. Le cas contraire, vous devriez alors demander une autorisation spécifique pour pouvoir implanter votre garage sur votre terrain. Cette autorisation s’obtient auprès des services en charge de l’urbanisme dans votre commune. Il est conseillé de déposer votre déclaration pour l’obtention de cette autorisation au moins trois mois avant le commencement des travaux.

Dans tous les cas, la construction du garage devra répondre aux règles administratives applicables dans votre commune. De ce fait, n’hésitez pas de vous renseigner auprès de cette dernière pour être bien en règle avec la loi avant de mettre votre projet à exécution.

Choisir son type de garage

On peut distinguer plusieurs types de garage en fonction des matériaux utilisés et de son statut. Garage préfabriqué, enterré, accolé ou séparé ? Comment choisir ?

Le garage préfabriqué

Un garage préfabriqué est conçu à partir de matériaux déjà préfabriqués qui n’attendent plus que d’être posés sur votre terrain pour vous constituer un garage. Classique ou moderne, vous pouvez entièrement personnaliser le garage pour qu’il corresponde à votre style. En général, son prix s’évalue à 2500 € par m² (pour un container) et 2500 € (pour un monobloc en béton).

Le garage enterré

Le garage enterré est un type de garage se construisant sous terre. Il vous permet de jouir pleinement de l’espace extérieur en se position en second plan. Il présente une excellente isolation thermique, mais vous oblige à envisager des travaux supplémentaires comme le montage des murs de soutènement ou encore la création d’une rampe d’accès. Construire un garage enterré peut coûter entre 600 et 700 € le m².

Garage séparé ou accolé ?

Avant de construire votre garage, vous pouvez, soit l’accoler aux murs de façade de votre maison, soit le construire séparément. Sachez que construire un garage indépendant peut vous coûter plus cher, mais présente l’intérêt d’une séparation totale avec votre espace de vie.

Voilà, vous connaissez maintenant les choses à prévoir pour la création d’un garage. Si vous voulez vous lancer dans le domaine de la construction pour en faire votre métier, vous aurez besoin de vous procurer d’un extrait Kbis.